Stage de réalisation d’une conférence gesticulée collective

Stage de réalisation d’une conférence gesticulée collective

La majorité des conférences gesticulées ne sont jouées que par une voire deux personnes. L’outil de la conférence gesticulée s’adapte pourtant très bien à des groupes plus  importants : de 4 à 7-8 personnes. Comme pour les autres conférences gesticulées, c’est une manière de présenter, à partir de nos histoires de vies, expériences et anecdotes, une analyse politique, des pratiques, des résistances dans un domaine particulier : le syndicalisme, le travail, l’école etc. Comme pour toute conférence gesticulée, le tressage des savoirs chauds (savoirs empiriques liés à l’expérience) et des savoirs froids (savoirs théoriques mis au service de la compréhension de nos expériences de vie) sera visé. Un travail complémentaire scénique sera proposé afin d’apporter du dynamisme dans l’entrecroisement des différentes prises de parole.

La création d’une conférence gesticulée collective, au delà de l’outil de transmission et de partage qu’il représente, est aussi, en interne au groupe, une manière de se rencontrer, de partager des expériences, de confronter des points de vue, de tisser des colères et des espoirs et de construire du vécu commun. Sa réalisation s’effectue en général sur 3 regroupements de 2-3 jours.

Exemples de thématiques travaillées par le passé dans le cadre de conférences gesticulées collectives : l’école, la paysannerie, l’argent, la démocratie, le militantisme, le féminisme, le sport… Parmi les réalisations possibles, L’ardeur affiche clairement son désir politique de travailler avec des organisations syndicales sur des conférences gesticulées collectives pour interroger les enjeux du syndicalisme et de la lutte des classes.

Renseignements : formations@ardeur.net

Partage :

Les commentaires sont fermés.