Conférence gesticulée : « Mais Madame, vous n’êtes pas payée pour nous rendre heureux » et pourtant…

Conférence gesticulée

Mais Madame, vous n’êtes pas payée pour nous rendre heureux et pourtant – Pour que l’école redevienne un lieu d’éducation et de liberté

De et par Katia BACLET

Cette conférence gesticulée vous invite à traverser le no (wo)man’s land de l’adolescence pour déconstruire le cadre institutionnel du métier d’enseignant, pour trouver ce qui empêche notre jeunesse de bien vivre à l’école, d’être heureuse et de s’émanciper. Retour sur des expériences de pédagogies alternatives.

Cette conférence parle d’école, d’ados, de parents, d’enseignants, de pédagogie traditionnelle et d’éducation nouvelle, de sexualité, de liberté ; le tout pris en étau dans les injonctions contradictoires que sont le « vivre ensemble » et le capitalisme néo-libéral basé sur la consommation et la compétition.

Public : Tout public
Durée : 2 h 00
Modalités et tarifs : contact@ardeur.net

 Outils complémentaires

la vidéo :

  • Photos téléchargeables :

 

  • Ateliers post-conf : l’idéal est de co-construire avec vous (voire co-animer) cet atelier. Il peut s’appuyer sur les propositions suivantes :
    « Nous vous convoquerons si nécessaire… »: quelle place pour les parents à l’école ? »Si tu veux un travail, travaille à l’école ! »: pourquoi aller à l’école ?

    « Merci de signer le livret de suivi individuel ci joint »: comment construire du collectif à l’école ?

    « Ados, porno, dodo »: comment éveiller à une sexualité émancipée ?

    « Qu’est ce que tu veux faire quand tu seras grand ? »: l’orientation peut-elle être dissociée d’un projet de vie ?

Partage :

Les commentaires sont fermés.