Atelier – Désintoxiquer le langage

Atelier

Désintoxiquer le langage

Atelier pouvant être mis en lien avec la conférence de Franck Lepage Inculture(s) 1 « L’éducation populaire, Monsieur, ils n’en ont pas voulu » – Une autre histoire de la culture.

Objectifs

Parce que les manipulations du langage dans nos relations institutionnelles (CAF, Pôle emploi…), politiques (média, vie politique…) et surtout professionnelles (nouveau management, protocoles, démarche qualité, évaluations, compétences…) modifient notre perception du monde et plus encore la perception de nos métiers et visent à les détruire… Un atelier pour identifier les différentes formes de manipulation, s’exercer à les comprendre et les déconstruire, et imaginer les résistances collectives.

Attention : contrairement aux stages de réalisation, nous n’organisons pas d’ateliers en intra où les personnes peuvent s’inscrire individuellement. C’est toujours une structure qui nous fait intervenir pour l’animation de l’atelier… elle mobilise ensuite ses réseaux, ses adhérents, ses militants en les invitant à prendre part à l’atelier.

Contenus

  • Révision des formes de style de la langue de bois : euphémismes (dégâts collatéraux), oxymores (croissance négative), antiphrases (plan de sauvegarde de l’emploi), faux-amis (réforme), anglicismes (coach), sigles (RGPP), technicisateurs (technicien de surface), enjoliveurs (hôtesse de caisse), pléonasmes (démocratie participative), faux-ennemis (charges sociales), etc.
  • Analyse des lieux d’élaboration de ces éléments de langage : les « think-tanks »…
  • Atelier d’écriture de langue de bois : demande de non projet, dépôt de non-subvention, Ridiculum Vitae, détournements de sigles, traductions, thèmes, on ne dit plus – on dit, fiches de poste en non langue de bois, etc.
  • Inventaire de résistances et stratégies concrètes de contre-offensive sur le langage.

Méthode pédagogique

  • Travail en plénière et en sous groupes.
  • Ateliers d’écriture.
  • Indications bibliographiques.
  • Topos explicatifs.
  • Recueil et analyse de témoignages.

Références

  • Christian Salmon, Storytelling. La machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits, Paris, La Découverte, 2008.
  • Alain Bihr, La novlangue néolibérale. La rhétorique du fétichisme capitaliste, éditions Page deux, coll. « Cahiers libres », 2007.
  • Pascal Durand (dir.), Les nouveaux mots du pouvoir. Abécédaire critique, Bruxelles, éditions Aden, 2007.
  • Nicole Malinconi, Petit abécédaire de mots détournés, Bruxelles, éditions Labor, 2006.
  • Eric Hazan, LQR. La propagande du quotidien, Paris, éditions Raisons d’Agir, 2006.
  • Gérard Layole, 100 mots pour résister aux sortilèges du management, Paris, éditions Les empêcheurs de penser en rond, 2005.
  • Serge Halimi, Les nouveaux chiens de garde, Paris, éditions Raisons d’Agir, nouvelle édition actualisée et augmentée, 2005.
  • Judith Butler, Le pouvoir des mots. Politique du performatif, traduit de l’anglais (Excitable Speech, Routledge, 1997) par Charlotte Nordmann, Paris, éditions Amsterdam, 2004.
  • Les Econoclastes, Petit bréviaire des idées reçues en économie, Paris, La Découverte, 2004.
  • Dictionnaire des mots rares et précieux, éditions 10/18, 2004.
  • Jean-Pierre Le Goff, La barbarie douce. La modernisation aveugle des entreprises et de l’école, Paris, La Découverte, réédition, 2003.
  • Laurent Cordonnier, Pas de pitié pour les gueux. Sur les théories économiques du chômage, Paris, éditions Raisons d’Agir, 2000.
  • Luc Boltanski, Ève Chiapello, Le nouvel esprit du capitalisme, Paris, Gallimard, 1999.
  • Pierre Tévanian, Sylvie Tissot, Mots à maux. Dictionnaire de la lepénisation des esprits, Paris, éditions Dagorno, 1998.
  • Keith Dixon, Les évangélistes du marché, Paris, éditions Raisons d’Agir, 1998.
  • George Orwell, 1984, traduit de l’anglais par Amélie Audiberti, Paris, Gallimard, coll. « Folio » n° 822, 1972 (première parution 1950).
  • Jean-Paul Sartre, Les mots, Paris, Gallimard, coll. « Folio » n° 607, 1972 (première parution 1964).
  • Olivier Besancenot, petit dictionnaire de la fausse monnaie politique. Cherche midi 2016
  • Le Pavé – Dictionnaire Collectif de la Langue de Bois et des concepts opérationnels : ici.

Public : Tout public
Durée : ½ journée (de 4 h) ou 1 jour
Modalités et tarifs : contact@ardeur.net

Partage :

Les commentaires sont fermés.