Formation : initiation à la conférence gesticulée

Formation

Initiation à la conférence gesticulée : Monte ton anecdote gesticulée

En deux journées, les personnes seront formées à la réalisation d’une anecdote gesticulée (d’une durée de 10 à 20 minutes) qu’il sera possible de présenter à d’autres occasions : dans son association, sur un rond point, lors d’un cabaret politique… Présentation de la formation :

Objectifs

Cet atelier d’éducation populaire vise à « s’initier à la conférence gesticulée ». Il regroupe des personnes intéressées pour découvrir la méthode utilisée en stage de conférences gesticulées et pour s’initier au tressage de savoirs froids et de savoirs chauds. C’est ainsi qu’au cours de la journée, nous inviterons les personnes à se raconter, à analyser leur récit de vie puis à mettre cette analyse expérientielle en oralité et en forme. Nous travaillerons à partir de la méthode du « RATO » (Récit, Analyse, Transformation, Œuvre). L’objectif est qu’à l’issue de l’atelier, chacun-e ait pu mettre en œuvre un discours gesticulé de 10-15 minutes  individuellement, en binôme ou en petit groupe. Chaque participant-e repart donc de cette journée avec une anecdote gesticulée qu’il sera possible de présenter à d’autres occasions : dans son association, sur un rond point, lors d’un cabaret politique…

Contenus

  • Invitation à ce que chaque personne identifie un sujet dont elle souhaiterait parler dans le cadre d’une conférence gesticulée. Ce sujet est incarné dans le sens où la personne a une histoire avec ce sujet (professionnelle, militante, familiale…).
  • Récit autobiographique individuel à partir du sujet choisi : quelle anecdote en lien avec le sujet, et qui pourrait faire récit, je repère ?
  • Repérage et analyse des problèmes apparus dans le récit de vie : quelles sont les causes structurelles (et non individuelles ou psychologiques) de ces problèmes ?
  • Individuellement ou en groupe, réflexion sur la manière d’agir sur ces problèmes : quelle transformation sociale ?
  • Structuration du récit analysé qui passera par un temps d’anecdotes, d’analyse politique, d’apports théoriques et de mise en perspective (que nous appelons aussi l’étape du « Tarmac »).
  • Présentation du discours gesticulé, individuellement, en binôme ou en petit groupe.

Méthode pédagogique

  • 1ère étape : Présentation de la conférence gesticulée – outil d’éducation populaire politique visant à dévoiler des mécanismes structurelles de domination en s’appuyant sur un récit de vie personnel. Présentation de principaux thèmes. Positionnement des participant.e.s sur les thèmes. La définition des thèmes peut se faire à partir de la technique du « pense-écoute ».
  • 2ème étape : Récit de vie en petit groupe – Méthode du « GIM – Groupe d’Interview Mutuelle »
  • 3ème étape : Enrichissement – Phase d’analyse. Il s’agit de proposer et partager des notions issues de savoirs universitaires pour mettre en évidence le caractère structurel du récit situé. Formulation d’une action de transformation sociale désirable. Cette phase d’enrichissement peut se faire sous la forme de « débat mouvant » ou de « gro-débat ».
  • 4ème étape : Mise en parole et en jeu. Il s’agit de produire le squelette du récit, de casser l’ordre du discours scolaire ou universitaire pour entrer dans celui du récit. La mise en scène permettra de sortir de l’exposé logique et de ré-articuler de façon imaginative une façon d’assembler les différents éléments. Chaque réalisation dure entre 10 et 15 minutes.
  • 5ème étape : Présentation des différentes gesticulations aux participant.e.s de l’atelier voir à un public de curieux et de curieuses invité-es pour l’occasion.
Partage :

Les commentaires sont fermés.