Conférence gesticulée : Et vous, au fait, vous vous sentez cultivés ?

Conférence gesticulée

Et vous, au fait, vous vous sentez cultivés ? Une autre histoire de la culture

Rencontre entre les conférences gesticulées de Franck Lepage et Anthony Pouliquen

Franck Lepage et Anthony Pouliquen, gesticulants au sein de L’ardeur, se livrent à une expérience : faire se rencontrer trois de leurs conférences gesticulées solos : Inculture(s) 1 – L’éducation populaire, Monsieur, ils n’en ont pas voulu de Franck Lepage ; Inculture(s) 2 – Et si on empêchait les riches de s’instruire plus vite que les pauvres de Franck Lepage et Parce qu’il existe plusieurs Jean-Paul Belmondo – Une autre histoire des classes sociales d’Anthony Pouliquen.

L’occasion est ici donnée de livrer, à grand renfort de récits autobiographiques, d’analyses politiques et d’éléments historiques, une autre histoire de la culture. Pourquoi et comment ont-ils tous deux arrêté de croire à la culture ? Ou, plus exactement, arrêté de croire à la démocratisation culturelle (entendez par-là, l’ascension sociale par la culture) ? C’est à cette question qu’ils répondront en convoquant des extraits de leurs conférences gesticulées respectives et en interagissant avec le public…

Et vous, au fait, vous vous sentez cultivés ?

Public : Tout public
Durée : 3 h
Modalités et tarifs : contact@ardeur.net

Voir la vidéo

Présentation de la conférence par le Forum Jacques Prévert de Carros

Franck Lepage et Anthony Pouliquen règlent son compte au mot “Culture” « avec un grand cul »

À ma droite, Franck Lepage, militant de l’éducation populaire qui a un jour arrêté de croire à la « culture » et surtout à la démocratisation culturelle. Quelque part entre un Coluche marxiste et un Desproges bourdieusien, il s’appuie de façon hilarante sur son propre parcours, sa pratique du parapente ou ses expériences de jardinier, pour dire tout le mal qu’il pense de ce que sont devenus les politiques culturelles, l’école « machine à reproduire les inégalités », ou le monde du travail. À ma gauche, Anthony Pouliquen, fils d’ouvrier qui s’évertue brillamment, à grand renfort de références cinématographiques, à faire entendre une autre histoire des classes sociales… Dans un florilège désopilant de trois de leurs conférences gesticulées, ces deux trublions nous offrent, entre rire et pamphlet, récits autobiographiques et analyses politiques, une autre histoire de la culture. Et vous, au fait, vous vous sentez cultivés ?

 

Partage :

Les commentaires sont fermés.